AG du 27 mars 2018 à Rennes

lundi 14 mai 2018
par  dada
popularité : 17%

IRHSES – Assemblée générale du 27 mars 2018
Rennes, Centre des congrès des Jacobins

Présents : Georges Bouchart, Pierre Cuq, Alain Dalançon, Quentin Dauphiné, Josiane Dragoni, Gilles Fourrier, Laurent Frajerman, Hervé Le Fiblec, Jean-Louis Maillard, Joël Mariteau, Sébastien Salmon, Benoit Teste, Louis Weber.

Excusés : Jean-Louis Charbonnier, Michel Blin, J.-P. Darmendrail, René Deshaies, Jean-Pierre Gay, Jacques Girault, Daniel Roger, Pierre Petremann, Alain Peyre

La séance présidée par Alain Dalançon est ouverte à 10h 45

1- Rapport moral

Le rapport moral adressé aux membres de l’association par courriel ou courrier postal est présenté et complété par A. Dalançon, président et H. Le Fiblec, secrétaire général.

Il est rajouté la publication de deux numéros de Points de Repères, l’un consacré au mouvement contre la Loi Devaquet (H. Le Fiblec) et l’autre sur le SNES dans la « période Allègre » (J. Dragoni) distribués à tou.tes les congressistes.

Il est aussi rapporté deux colloques auxquels les membres de l’IRHSES ont participé : « L’institutionnalisation du syndicalisme, de quoi parle-t-on ? », organisé par l’IHS-CGT en novembre 2017 (communications d’Alain Dalançon et de Josiane Dragoni), et « Le Colloque d’Amiens de 1968 », organisé par le CAREF (laboratoire de l’Université de Picardie Jules Verne) les 8 et 9 mars 2018 (communication d’Hervé Le Fiblec). Ce dernier colloque devrait déboucher sur une publication, coordonnée par Bruno Poucet et Julien Cahon, vers la fin de l’année 2018.

Concernant les relations avec l’Institut de Recherche de la FSU, Alain Dalançon est désormais chargé, avec deux autres membres du « Chantier Histoire » (J. Dragoni et J.-M. Drevon), de la coordination du travail en vue de la publication du tome II de l’Histoire de la FSU. Hervé Le Fiblec a été officiellement intégré dans l’équipe de l’Institut lors de la dernière réunion du bureau.

Un point est fait sur les archives récentes (dons de Roland Hubert, archives et fonds documentaire de Daniel Renard) ainsi que sur l’avancée des contacts en vue de conserver les archives de Rénovation syndicale.

B. Teste (secrétaire général adjoint du SNES) prend note de la demande d’un plus grand soutien de la direction du SNES afin de mieux faire connaître les travaux de l’IRHSES et sa possible contribution à la formation syndicale académique et départementale. Il fait part de la très forte demande d’intégration de la dimension historique dans la formation des militants.

L. Weber met en avant une caractéristique de l’IRHSES qui la distingue de nombreux autres instituts du même type, à savoir un large recours à ses ressources propres. Il ouvre une discussion sur le contenu des notices publiées par le Maitron et la neutralité qu’il estime excessive de certaines.

S. Salmon fait le point sur l’avancement du stage « Action syndicale et mémoire militante » des 23 et 24 mai, auquel l’IRHSES est très fortement associé.

Le rapport est adopté par 20 voix pour, 0 contre et 0 abstention [en prenant en compte les votes émis par correspondance (7)]

2- Rapport financier

Le rapport financier est présenté par Gilles Fourrier, trésorier.

Celui-ci fait apparaître un résultat positif de 2 503,01 euros (1 523,30 au titre de l’exercice 2015-2016 et 979,71 au titre de l’exercice 2016-2017).

Malgré une baisse du nombre de cotisations encaissées pour l’exercice en cours, les finances de l’IRHSES sont saines.

Le rapport est adopté par 20 voix pour, 0 contre et 0 abstention [en prenant en compte les votes émis par correspondance (7)]

3- Election du Conseil d’administration

Hervé Le Fiblec présente la liste proposée par le bureau qui est élue à l’unanimité.

Sont élus pour un mandat de quatre ans

 au titre des membres fondateurs (12) : Michel Blin, Georges Bouchart, Alain Bujard, Jean-Louis Charbonnier, Gilles Fourrier, Robert Hirsch, Philippe Koechlin, Hervé Le Fiblec, Danièle Pouzache, Pierre Toussenel, Louis Weber, Joël Mariteau.
-  au titre des membres actifs (7) : Jean-Louis Auduc, Alain Becker, Evelyne Berchtold-Rognon, Jacques Girault, Gérard Réquigny, Raphaël Szanjfeld, Quentin Dauphiné.

Par ailleurs, le conseil d’administration ayant procédé à une cooptation à titre provisoire afin de pourvoir au siège laissé vacant par le décès de Daniel Renard, l’assemblée générale doit procéder à l’élection d’un nouveau membre.

Le bureau propose la candidature de Jean-Louis Maillard, qui est élu pour un mandat de deux ans au titre des membres actifs.

4- Perspectives d’activité

Hervé Le Fiblec présente quelques perspectives d’activité de l’année à venir, notamment les points nouveaux : participation d’Alain Dalançon au colloque organisé par le SNESup sur mai 68, travail sur l’histoire récente (et moins récente) du SNALC dans le cadre du stage national de mai, poursuite des notices du Maitron avec l’ouverture de la nouvelle période.

Est proposée la publication des mémoires inachevés de Jean Petite, assortis d’un appareil critique, éventuellement accompagnés du projet d’école progressive ainsi que d’articles d’analyse de l’oeuvre syndicale de Petite.

Jean-Louis Maillard fait état de son projet de travailler sur les archives et les histoires des S3.

Le bureau de l’IRHSES cherchera par ailleurs à élargir le nombre des contributeurs à ses publications et à ses recherches.

La séance est levée à 12h 15.


Navigation

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois