Le Féminin, un genre secondaire ?

PDR n° 44, septembre 2021
lundi 20 septembre 2021
par  dada
popularité : 43%

« C’est ce genre de choses qu’on a le plus de mal à faire comprendre...il faudra du temps, plus de temps, que pour la politique. »
En prêtant, en 1935, ces mots à un des personnages, militant communiste, de son roman Le Cheval de Troie, Paul Nizan exprime ses inquiétudes quant à la prise en compte des problèmes des femmes par le mouvement ouvrier. Pourtant, comme le dit un autre personnage du roman, « ça ne devrait pas arriver parmi nous. »
Le syndicalisme enseignant, et celui du SNES en particulier, a-t-il été exempt de ce travers qui consiste à considérer que ce qu’on a longtemps appelé les « problèmes féminins » n’étaient que des questions de bonnes femmes, très éloignées des hautes aspirations du syndicat à transformer l’école et la société ? Des problèmes secondaires, sans intérêt, sans réelle portée, et qui, pour une bonne partie, se résumaient à l’incapacité des femmes à agir en véritables militants ?
Pour répondre à cette question, il faut évidemment se replonger dans la double histoire mêlée du système éducatif français et du syndicat lui-même, de la place qu’ils ont accordé aux filles, comme élèves, et aux femmes, comme enseignantes.
Depuis le milieu du XIXe siècle en effet, la question de l’accès des filles à l’enseignement secondaire, puis de second degré, est posée. Tout comme la prise en compte d’une spécificité de la situation des personnels féminins tant par le syndicat que par l’institution, elle a donné lieu à des réponses qui ont évolué en fonction de la pression sociale et des actions menées.
Ce numéro de Points de Repères se propose d’apporter quelques éléments d’analyse, historique, depuis les premières tentatives de création d’un enseignement secondaire féminin jusqu’à la fin de la deuxième vague féministe, au début des années 1980.
Nous formons l’espoir que ce travail, appelé à se poursuivre pour la période suivante, permette d’ores et déjà d’éclairer les débats très actuels sur la place des revendications féministes dans notre syndicalisme.

Hervé Le Fiblec


Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois